Grâce à vous, plus de 90 000 € ont été récoltés.
UN CHALEUREUX MERCI !

Votre aide nous est précieuse

Chaque don concrétise la poursuite de notre projet de création de maisons de répit pour les enfants malades. Nous avons grandement besoin de votre aide pour permettre aux enfants d'avoir un lieu à eux.

plus d'informations sur nos actions faire un don

Je fais un don

En faisant un don à une fondation ou un fonds de dotation, vous bénéficiez d’une réduction d'impôt de 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. En outre, si le plafond de 20 % des revenus est dépassé, le bénéfice de la réduction peut être reporté sur les 5 années suivantes.

Paiement en ligne sécurisé
mercredi 9 octobre 2019

En route pour la Transat Jacques Vabre !

Luke Berry participe cette année à la Transat Jacques Vabre, course phare de la saison 2019 qui partira le 27 octobre prochain. Le skipper n’avait pas encore dévoilé le nom de son binôme pour cette traversée en double au départ du Havre vers Salvador de Bahia, au Brésil. Aujourd’hui, lui et ses partenaires sont heureux d’annoncer qu’ils ont choisi Tanguy Le Turquais comme co-skipper du Class 40 Lamotte – Module Création.

 

Luke Berry et Tanguy Leturquais

Un duo « born in mini »

Amis depuis la Mini Transat 2015, Tanguy et Luke sont « born in mini » et après être monté, chacun dans sa catégorie, sur le podium de la course cette année-là (respectivement 3ème en série et 2ème en prototype), ils ont repris leur route, celle de skipper professionnel sur le circuit Figaro pour Tanguy et celle d’ingénieur commercial pour Luke, jusqu’au lancement de son projet Class 40 l’année dernière.

Ils se recroisent à Lorient lors des stages d’entraînements, puis s’invitent à naviguer sur leurs supports respectifs. Très vite, Luke a eu l’idée de proposer à Tanguy d’être son co-skipper pour la Transat Jacques Vabre.

 

 

Un binôme pour la performance

Après quatre années sur le circuit Mini 6.50 et deux en Figaro 2, Tanguy le Turquais a été sélectionné cette année par Queguiner pour prendre la barre du nouveau Figaro 3 aux couleurs du groupe. La semaine dernière, il termine 2ème de sa première course en solitaire sur le bateau, la Solo Maître Coq : une performance prometteuse à quelques semaines du départ de la Solitaire du Figaro qui partira début juin.

Tanguy est un ami, on s’entend très bien et il a un excellent niveau comme on a pu voir sur la Solo Maitre Coq​ (2ème / 47 de la 1ère course en solitaire en Figaro 3). Par ailleurs, je voulais naviguer avec un figariste car ce sont des marins qui ne laissent rien au hasard. Ils sont très exigeants et pour gagner en Class40, c’est ce qu’il faut ! C’est quelqu’un de tenace et incroyablement volontaire. Je n’ai aucun doute sur notre entente sur l’eau et je pense que l’on fera un très bon binôme

 

 

Tanguy a très vite accepté la proposition :

 Je suis super fier que Luke m’ait choisi pour courir la Transat Jacques Vabre à bord du Class40 Lamotte – Module Création et qu’il m’associe à ce projet gagnant. Il aurait pu choisir des marins bien plus expérimentés que moi. Je suis vraiment heureux et j’ai hâte qu’on aille en découdre ! On s’entend très bien à terre et je suis sûr que sur l’eau, on aura un bon équilibre pour cette transat en double.

 

Pour suivre leurs aventures en direct : www.lukeberry-sailing.com
Merci à nos skippers !

© photos : Pierre Bouras, Stan Thuret

 


 

 

À travers son projet Class40 Lamotte – Module Création, le skipper Luke Berry navigue et porte haut les couleurs du Fonds de Dotation Victoire.

« J’ai rencontré Hervé Maura en 2015, à l’époque le Groupe Lamotte était un partenaire de mon projet Mini Transat. En 2018, il m’a paru naturel et important de pouvoir soutenir le Fonds de dotation à travers ce projet Class40 de plus grande envergure que nous lancions avec le Groupe Lamotte, la société Module Création et une quinzaine d’autres partenaires.

Au delà de mener un projet sportif et communicatif autour des partenaires, je trouve important d’avoir un côté associatif dans cette aventure. Il me tient à coeur de pouvoir soutenir l’association en lui donnant de la visibilité pour la faire connaître. Une partie de notre budget de fonctionnement est aussi reversée au fonds de dotation. En trois ans de projet avec le bateau et en naviguant à travers les océans, j’espère que nous réussirons ensemble à participer au développement du fonds Victoire et à soutenir le plus de personnes en difficultés possible. »